Overblog
Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
15 novembre 2012 4 15 /11 /novembre /2012 13:09

Finalement, je n'ai pas l'impression qu'être à la maison me fasse lire beaucoup plus vite, peut-être un tout petit peu.

 

Le livre que je viens de terminer

 

http://i42.servimg.com/u/f42/17/22/61/09/1207-c10.jpg

 

Ma toute première lecture en e book ! En tout cas, une très jolie découverte. Vous pouvez lire ma chronique juste en dessous.

 

Le livre que je commence

 

http://csimg.webmarchand.com/srv/FR/2801594687617/T/340x340/C/FFFFFF/url/bombes-sur-shanghaa-vicki.jpg

 

C'est un livre que ma mère m'a conseillé et prêté. J'attendais d'être chez moi pour le lire car il est très vieux (mon édition date de 1968) et ma mère l'a lu plusieurs fois donc il est très abîmé, je ne voulais pas risquer de l'achever dans le RER. D'après ce que ma mère m'en a dit, ce livre nous présente les différentes personnes séjournant dans un hôtel de Shanghaï quand celui-ci se fait bombarder. Il est assez gros donc je pense en avoir pour un petit moment.

Published by Voyages Ephémères - dans D'un livre à l'autre
commenter cet article
13 novembre 2012 2 13 /11 /novembre /2012 15:50

http://img.over-blog.com/190x300/5/18/07/77/Livres/Charley-Davidson---01---Premiere-tombe-sur-la-droite.jpgCharley Davidson T.1 Première tombe sur la droite

Darynda Jones

Milady, 2012

416 pages

 

Quatrième de couverture : Charley Davidson est détective privée et faucheuse. Son boulot consiste à convaincre les morts « d’aller vers la lumière ». Mais ce n’est pas toujours si simple : parfois Charley doit les aider à accomplir quelque chose avant qu’ils acceptent de s’en aller, comme retrouver l’assassin de ces trois avocats. Ce qui ne serait pas un problème si Charley ne passait pas son temps à faire des rêves érotiques provoqués par une entité qui la suit depuis toujours… Or, il se pourrait que l’homme de ses rêves ne soit pas mort. Il pourrait même être tout à fait autre chose…

 

Ma note : 8/10

 

Mon avis : J'ai décidé de lire ce livre car j'en ai lu énormément de bien sur les blogs que je suis et surtout parce que je suis le blog de sa traductrice. Cela lui donnait donc une saveur toute particulière et j'avais très envie de le découvrir par moi-même.

J'ai beaucoup apprécié cette lecture notamment grâce au personnage de Charley Davidson qui est une héroïne qui ne manque pas d'humour. Elle voit donc les personnes décédées qui ne sont pas encore passées de l'autre côté mais ce roman n'a pourtant rien de morbide ni de glauque. Ces morts font partie de sa vie quotidienne, de son paysage, et elle les considère exactement de la même façon que les vivants. Elle se retrouve souvent dans des situations cocasses à cause de ces "présences". D'ailleurs, on oublie parfois qui est mort et qui est vivant, qui est au courant de la présence de qui. Il lui arrive de se retrouver dans la même pièce avec des vivants et des morts, ce qui ne rend pas toujours la conversation très évidente à suivre.

D'ailleurs, l'une des seules choses qui m'a un peu gênée dans ce livre est que je me perdais souvent dans les changements d'action. Peut-être que le format e-book y est pour quelque chose mais j'avais l'impression que le lieu et l'action changeaient très rapidement et il me suffisait de 3 lignes de distraction pour ne plus réussir à suivre. Charley passe très vite d'un lieu à l'autre et l'action se précipite souvent aussi de façon assez soudaine, ce qui fait que je me sentais parfois un peu perdue par moment et je devais retourner un peu en arrière.J'ai donc eu quelques manquements dans l'action en elle-même qui m'ont un peu gâché mon plaisir.

Pour l'action, le roman mêle à la fois le policier classique avec les avocats assassinés et l'enquête qui en découle mais aussi le paranormal par sa relation avec un certain Reyes qui se révèle de plus en plus mystérieux au fil de l'histoire. C'est d'ailleurs, cette partie que j'ai préférée personnellement. Mais c'est vrai qu'il n'est pas toujours évident de savoir sur laquelle de ces deux "enquêtes" elle travaille. Il faut dire que j'ai tendance à faire énormément de coupures quand je lis un livre (je lis rarement plus de 20 pages d'affilée) donc c'est sans doute ça qui m'a pénalisée pendant la lecture de ce livre où il y a beaucoup d'actions. Ce qui est sûr, c'est que vous ne vous ennuierez pas une seule seconde en le lisant. 

Bref, j'ai beaucoup aimé cette lecture que j'ai trouvé originale et très prenante. Je pense qu'il va falloir allonger mes périodes de lecture afin d'apprécier le 2e tome à sa plus juste valeur.

Published by Voyages Ephémères - dans Urban fantasy
commenter cet article
26 octobre 2012 5 26 /10 /octobre /2012 14:42

http://img.over-blog.com/198x307/2/49/72/39/Romans-policiers-Asie/UneCartePourEnfer.jpg Une carte pour l'enfer

 Miyuki Miyabe

 Picquier poche, 2001

 328 pages

 

Quatrième de couverture : "Mon mari avait coutume de me demander pourquoi les serpents muaient. Vous savez pourquoi ?... Non, je vais vous le dire : ils s'imaginent qu'après toutes ces mues, ils auront enfin des pattes. Est-ce que les serpents ont besoin d'avoir des pattes, me direz-vous ? Eh bien, ils s'imaginent qu'ils seraient plus heureux s'ils en avaient. Et dans notre société il y en a de plus intelligents qui leur vendent des miroirs dans lesquels ils se voient avec des pattes. "

L'inspecteur Honma remonte la piste d'une belle disparue prise au piège d'un Japon où tout se vend et s'achète, même les rêves. Quand une carte de crédit devient un ticket pour l'enfer, la seule issue est-elle de prendre la peau d'une autre ?

 

Ma note : 6/10

 

Mon avis : J'aime bien les romans policiers qui enquêtent sur les disparitions donc ce livre commençait plutôt bien. Par contre, quand j'ai vu que la principale motivation de cette disparition était sans doute une ancienne banqueroute de la disparue, j'ai eu peur de m'être embarquée dans un roman où j'allais être perdue dans les notions économiques et financières. En fait, pas du tout.

Bon, il y a certains passages qui expliquent ce qu'est une banqueroute, etc. mais ils sont vraiment minimes et ne sont finalement pas tant au centre de l'intrigue que ça. En tout cas, si j'ai réussi à m'y retrouver, chacun devrait pouvoir y arriver.

L'originalité de ce livre est que l'enquête est menée par un policier qui est en arrêt maladie et ne peut donc pas se servir de son insigne et de son statut de policier pour aborder les gens et obtenir les documents qu'il veut. J'imagine que c'était pour compliquer l'enquête mais je n'ai pas compris pourquoi l'auteur avait choisi d'en faire un policier, à ce moment-là. Un détective privé ou un journaliste aurait tout aussi bien fait l'affaire. Enfin bref, je chipote car ce n'est vraiment pas gênant durant la lecture.

Je déconseillerai quand même ce livre aux amateurs de suspense et de frissons car le personnage principal a rapidement une piste qu'il va s'efforcer de décortiquer durant tout le livre mais on ne peut pas dire que le mystère soit omniprésent. L'intérêt se trouve plutôt dans la façon dont l'enquête se déroule et où tous les morceaux de puzzle se reconstituent.

Je me suis quand même un peu perdue dans tous les personnages secondaires qui l'aident durant son enquête. Le fait que les noms soient japonais n'y est sans doute pas pour rien mais ils sont aussi plutôt nombreux et j'ai eu du mal parfois à me rappeler comment il avait rencontré le personnage et quel était son intérêt dans l'enquête.

En conclusion, je dirais que ce n'est pas un roman policier qui nous garde en haleine pendant des heures et des heures mais l'enquête est quand même très intéressante à suivre et on a envie de savoir ce qu'il s'est exactement passé.

 

Ce livre a été lu dans le cadre du challenge asiatique du forum Sanctuaire de la lecture. Cliquez sur l'image pour en savoir plus.

 

http://i41.servimg.com/u/f41/14/21/96/09/asiat10.png

Published by Voyages Ephémères - dans Challenge asiatique
commenter cet article
24 octobre 2012 3 24 /10 /octobre /2012 11:55

Comme je suis à la maison en ce moment, je devrais passer un peu plus rapidement d'un livre à l'autre. Bon, je ne passe pas non plus mes journées à lire donc ne vous attendez pas à 3 livres par semaine. Je reste un gourmet de la lecture, je prends mon temps. ^^

 

Le livre que je viens de finir

 

http://media.paperblog.fr/i/70/709743/article-carte-lenfer-L-2.jpeg

 

Je ne pense pas que ce roman me marquera et je l'oublierai certainement très vite, mais j'ai quand même passé un très bon moment de lecture grâce à lui. Je vous en fais une chronique rapidement.

 

Le livre que je commence

 

http://i42.servimg.com/u/f42/17/22/61/09/1207-c10.jpg

 

Mon tout premier e-book ! Cela faisait un moment que j'en lisais du bien sur la toile et j'avais envie de le lire sans vouloir me l'acheter et sans le trouver à bibliothèque, l'e-book que j'ai reçu à mon anniversaire va me permettre de savourer quand même cette lecture.

Published by Voyages Ephémères - dans D'un livre à l'autre
commenter cet article
19 octobre 2012 5 19 /10 /octobre /2012 13:40

  J'ai été taguée par la blogueuse Arwen qui tient un super blog de lecture. Je vous conseille donc d'aller y faire un tour : Les chroniques d'Arwen.

Pour en revenir au tag, il s'agit donc de répondre à quelques questions sur mes lectures. Je me lance :

 

Un livre que tu as particulièrement aimé

 

http://img.over-blog.com/185x300/4/50/56/04/les-c3a2mes-vagabondes_stephenie-meyer.jpg

 

C'est d'ailleurs une jolie coïncidence puisque c'est Arwen qui me l'avait offert. Je dois avouer qu'au début, je n'étais pas emballée car je n'avais pas lu la série Twilight qui me semblait trop midinette et cette auteur ne m'intéressait pas particulièrement. Ce fut pourtant une surprise et un vrai coup de coeur ! Même mon homme qui ne lit que très peu a beaucoup aimé.

 

Un livre qui ne t'a pas plu

 

http://img.over-blog.com/185x300/2/37/82/30/kafka-sur-le-rivage.jpg

 

Je n'ai pas du tout compris ce livre et je n'ai pas réussi à rentrer dedans. Je l'ai fini car je déteste arrêter un livre en cours de route mais c'était une corvée.

 

Un livre qui est dans ta PAL

 

http://1.bp.blogspot.com/_jtEafTx3QeY/SWN5UNa_sDI/AAAAAAAAAFk/Nl3-fYtNa7o/s320/marche.jpg

 

Je crois que ce sera mon tout premier Stephen King. Si j'ai bien compris, il s'agit d'une sorte de jeu tv où les candidats doivent marcher sans jamais s'arrêter ni ralentir, sinon ils sont tués. En en lisant une critique sur un blog, j'ai été tentée de le lire et mon père m'a passé son exemplaire.

 

Un livre qui est dans ta wish list

 

http://media.paperblog.fr/i/566/5669874/vampires-chicago-tome-1-mettent-dents-chloe-n-L-EqFE5g.jpeg

 

Sans doute ma première vraie lecture bit lit. Après avoir lu plusieurs chroniques sur des blogs, j'ai l'impression qu'elle me plairait bien. Je pense la lire en e book par contre car les sagas prennent trop de place chez moi.

 

Un livre auquel tu tiens

 

http://img.over-blog.com/178x300/1/79/51/68/8/les-thanatonautes.jpg

 

Mon premier Bernard Werber mais ce n'est pas pour ça que j'y tiens. J'y ai trouvé un véritable écho des convictions que j'avais au moment où j'ai lu ce livre. Il est tout abîmé car plusieurs personnes l'ont lu et il a un peu voyagé mais je ne pense pas m'en séparer un jour.

 

Un livre que tu aimerais vendre ou troquer

 

http://i-exc.ccm2.net/iex/300/1088092624/727624.jpg

 

Je l'avais pris sur une brocante pour vraiment pas cher mais ce n'est pas du tout mon genre de lecture, en fait.

 

Un livre dont tu n'as pas encore parlé sur ton blog

 

http://p1.storage.canalblog.com/18/18/471143/36086526.jpg

 

Comme je suis à jour au niveau de mes chroniques sur le blog, je dirais donc le livre que je suis en train de lire actuellement. Je devrais d'ailleurs l'avoir très bientôt fini.

 

Un livre que tu n'as pas réussi à terminer

 

http://books.gigaimg.com/avaxhome/5b/80/0014805b_medium.jpeg

 

Je pense qu'on a voulu me le faire lire trop tôt et cela reste une réelle frustration pour moi. Je retenterai de le lire.

 

Un livre que tu vas lire en lecture commune

 

Alors là, je sèche puisque je n'ai encore jamais fait de lecture commune et que j'en ai pas prévu pour le moment.

 

Voici les blogueurs que je taggue à mon tour. Bien sûr, rien n'est obligatoire. ;-) :

Les fleurs rebelles, Le petit monde d'Aniouchka, Rongeuse de livres, Le château de Gaby, Passion lecture et Le cottage de Myrtille.

Et merci encore à Arwen, j'ai passé un moment sympathique à répondre à ce tag.

Published by Voyages Ephémères - dans Blabla
commenter cet article
16 octobre 2012 2 16 /10 /octobre /2012 13:57

http://4.bp.blogspot.com/-y3uCsZGSxfI/TfUxJEfWyiI/AAAAAAAAAUg/yV5OupYM1Ek/s1600/Les+Dames+du+Lac+T01.jpgLes dames du Lac T.1

Marion Zimmer Bradley

Pygmalion, 1997

430 pages

 

Quatrième de couverture : La légende du Roi Arthur et des Chevaliers de la Table Ronde n'avait, depuis longtemps, inspiré un roman d'une telle envergure, d'un pareil souffle. Et, pour la première fois, ce draine épique nous est conté par une femme à travers le destin de ses principales héroïnes. Bien sûr, Merlin l'Enchanteur, Arthur et son invincible épée Excalibur, Lancelot du Lac et ses vaillants compagnons, tous sont présents mais ce sont ici les femmes, exceptionnellement attachantes, qui tiennent les premiers rôles : Viviane, la Dame du Lac, grande prêtresse d'Avalon, Ygerne, duchesse de Cornouailles et mère d'Arthur, son épouse Guenièvre, Morgane la Fée, soeur et amante du grand roi... S'appuyant sur plusieurs années de recherches, cette épopée envoûtante est bien autre chose qu'un roman historique de plus. Elle relate la lutte sans merci de deux mondes inconciliables, celui des Druides et des anciennes croyances défendant désespérément un paradis perdu et celui de la nouvelle religion chrétienne supplantant peu à peu rites et mystères enracinés au coeur de la Grande Bretagne avant qu'elle ne devienne l'Angleterre. Au-delà du rêve et de la réalité, au-delà des passions tumultueuses, où l'amour charnel, loin de toute notion de péché, pouvait s'extérioriser librement, au-delà des intrigues de Cour, des larmes et du sang, voici une nouvelle et fascinante reconstitution de l'un des thèmes romanesques les plus impérissables de toute l'histoire de l'Occident. Eternelle histoire d'amour et de mort, vécue et ressentie intensément par celles sans lesquelles l'exaltante aventure des Chevaliers de la Table Ronde, opposant forces du mal et hommes de bonne volonté, n'aurait jamais existé.

 

Ma note : 7/10

 

Mon avis : J'ai beaucoup apprécié cette lecture grâce à laquelle j'ai pu me replonger dans l'univers des chevaliers de Chrétien de Troyes mais d'un point de vue qu'on explore très peu dans les livres de ce dernier, les femmes. Ici, nous suivons les personnages de Viviane, Morgane, Guenièvre, etc. Dans ce tome, ce sont surtout Ygerne et Morgane, qui deviendra la célèbre fée Morgane, qui sont les personnages les plus récurrents. Viviane et Guenièvre sont également présentes, mais un peu plus épisodiquement. Certains chevaliers comme Lancelot, Gauvain ou encore le roi Arthur apparraissent aussi mais ce sont des personnages secondaires.

J'ai donc beaucoup apprécié que l'auteur se penche sur ces personnages qui jalonnent les romans de chevaliers mais qu'on ne connaît que très peu. De plus, même si elle n'est pas le créateur original de ces personnages, elle réussit à les reprendre à sa manière, sans trop les éloigner non plus de ce qu'ils sont dans les romans originaux. On a vraiment l'impression qu'elle nous raconte la vraie histoire de Morgane ou de Guenièvre, et on oublie le changement d'auteur.

L'histoire en elle-même n'est pas chevaleresque, elle se consacre plus au domaine des fées dont sont issus Viviane, Morgane et Ygerne. Il s'agit d'une sorte de confrontation entre les chrétiens et le monde des païens avec leur lot de fées et de druides, une vraie guerre de religion pourrait-on dire.

Je me suis fait prendre par l'histoire, même si celle-ci n'est pas non plus passionnante et que j'aurais du mal à vous en raconter tous les tenants et les aboutissants, et on se laisse aller dans la lecture avec plaisir. Elle se déroule d'ailleurs en plusieurs tomes qui font d'ores et déjà partis de ma wish list, même si je ne vais certainement pas me jeter dessus tout de suite.

 

 

Cette lecture faisait partie du challenge histoirque du Sanctuaire de la lecture. Cliquez sur l'image pour en savoir plus.

 

http://i41.servimg.com/u/f41/14/21/96/09/histo10.png

Published by Voyages Ephémères - dans Challenge historique
commenter cet article
5 octobre 2012 5 05 /10 /octobre /2012 11:27

http://glowmoonlight.unblog.fr/files/2012/05/La-s%C3%A9lection-mini.jpgLa sélection

Kiera Cass

Editions Robert Laffont, 2012

336 pages

 

Quatrième de couverture : Elles sont trente-cinq jeunes filles : la "Sélection" s'annonce comme l'opportunité de leur vie. L'unique chance pour elles de troquer un destin misérable contre un monde de paillettes. L'unique occasion d'habiter dans un palais et de conquérir le coeur du prince Maxon, l'héritier du trône. Mais pour America Singer, cette sélection relève plutôt du cauchemar. Cela signifie renoncer à son amour interdit avec Aspen, un soldat de la caste inférieure. Quitter sa famille. Entrer dans une compétition sans merci. Vivre jour et nuit sous l'oeil des caméras... Puis America rencontre le Prince. Et tous les plans qu'elle avait échafaudés s'en trouvent bouleversés...

 

Ma note : 7/10

 

Mon avis : J'avoue que la première chose qui m'a fait choisir ce livre, c'est sa couverture que je trouve absolument magnifique. Puis, est venu s'ajouter le fait que ce soit une dystopie et enfin, que cela parle de princes, princesses et d'un jeu télévisé, ce qui n'est pas sans rappeler Hunger Games pour ce dernier point. Bref, je me suis dit qu'avec autant de points forts, je ne pouvais pas passer à côté de cette lecture.

Et pourtant, autant le dire tout de suite, elle n'a pas été un coup de coeur. J'ai parfois trouvé les situations et les dialogues un peu trop prévisibles et fleur bleue. Malgré tout, j'ai vraiment passé un sympathique moment de lecture. Le personnage principal est plutôt attachant, même si elle est sans doute parfois un peu trop parfaite avec des défauts qui n'en sont pas vraimen et les personnages secondaires sont classiques mais fonctionnent bien : la garce superficielle, la super copine toute timide, etc. 

L'histoire est un peu moins conventionnelle puisqu'il s'agit donc d'un jeu télévisé où des candidates sont invitées au palais royal afin de séduire le prince et devenir la prochaine reine. Cette originalité de scénario m'a bien plue et l'auteur joue le côté princesses et contes de fées à fond. On rentre dans la magie des belles robes faites sur-mesure, du fard et des grands dîners. J'ai trouvé cela très agréable et c'est aussi un peu ce que j'attendais.

Je pensais que ce livre racontait donc l'intégralité du jeu télévisé et que nous aurions la gagnante à la fin mais en fait, il ne narre qu'une première partie de ce jeu. L'histoire n'est pas terminée à la fin et la suite sortira en 2013. Ce tome se concentre donc principalement sur la façon dont notre héroïne America se retrouve à participer à ce jeu qui ne l'intéressait pas du tout au départ et sur sa relation un peu particulière qui se noue avec le prince.

J'ai donc passé un moment sympathique à lire ce livre de par son originalité et son côté prince-princesse et je lirai la suite avec plaisir, même si je ne trépigne pas non plus d'impatience. 

Published by Voyages Ephémères - dans Amour - Drame
commenter cet article
2 octobre 2012 2 02 /10 /octobre /2012 15:39

Vu mon absence prolongée de ces derniers temps, vous pourrez facilement vous douter que j'ai sauté quelques passages d'un livre à l'autre dernièrement. Quoique vu la vitesse à laquelle je lis, pas tant que ça finalement...

Je ne vais évidemment pas les rattraper, mes prochaines chroniques de lectures seront donc des surprises. 

 

Le livre que je viens de finir

 

http://www.theselection.fr/newsart10102.jpg

 

La couverture de ce livre m'attirait depuis la première fois que je l'ai vue. J'ai fini par me laisser tenter et je me le suis acheté. Il est assez rare que je m'achète un livre pour que ce fait soit souligné. Ce fut une lecture sympathique rien qui ne m'ait vraiment transportée non plus. Pas de déception mais pas de coup de coeur non plus. Vous en saurez plus dans ma chronique que je me dépêche de faire.

 

Le livre que je commence

 

http://media.paperblog.fr/i/70/709743/article-carte-lenfer-L-2.jpeg

 

Une lecture pour continuer mon challenge asiatique de l'année. J'aime beaucoup les romans policiers donc je me dit que celui-ci a toutes les chances de me plaire. Il faut juste que je fasse bien attention aux noms, ce qui est mon point faible dans la littérature étrangère (excepté la littérature anglosaxonne car ces prénoms sont devenus courants pour nous) et qui rendrait l'enquête difficile à suivre. Pour l'instant, cela se lit plutôt bien.

Published by Voyages Ephémères - dans D'un livre à l'autre
commenter cet article
1 octobre 2012 1 01 /10 /octobre /2012 14:22

http://prix-orange-du-livre.event.orange.fr/cache/resizing/9782919176014-image-width160.jpgLes majorettes, elles, savent parler d'amour

François Szabowski

Aux Forges de Vulcain 2011

264 pages

 

Quatrième de couverture : « Christiane avait monté quelques marches, mais très vite avait sombré dans l’abattement. Et si Nathalie ne voulait pas sortir ? Si elle refusait ? Christiane avait fermé les yeux et s’était recroquevillée lentement contre le mur. Elle ne sortirait pas. Elle refuserait de sortir. Le repas, les retrouvailles, tout ça, tout était foutu. Il allait falloir sauver la face, on en était là. Trouver une raison, expliquer cette absence aux invités sans qu’ils se doutent de rien. Dire qu’elle était tombée malade ? Paul-Marie s’empresserait d’aller l’ausculter, et il faudrait alors inventer une autre histoire pour expliquer pourquoi la porte était fermée. Dire qu’elle n’était pas là ? Qu’elle était morte ? Oui, peut-être. »

 

Mon avis : L’action de ce roman se déroule dans un laps de temps très court : une soirée. Au cœur d’une réunion familiale où l’hypocrisie et le sarcasme sont maîtres, chacun essaie de paraître au mieux de sa personne, tout en ayant beaucoup de mal à cacher tout ce qu’il reproche aux autres. Le sentiment qui domine la scène est donc clairement la rancœur.

Nous passons de l'esprit d'un personnage à celui d'un autre et chacun exprime tout ce qu'il n'ose pas dire à haute voix. Certains réinventent même ce qui se passe sous leurs yeux et c'est parfois difficile de suivre ce qui est vrai de ce qui ne l'est pas. Il y a beaucoup d'humour dans ce livre, mais c'est souvent un humour noir et grinçant plus que vraiment drôle. On est régulièrement un peu surpris, voire gêné, de découvrir ce que certains personnages pensent, comme quand la mère réfléchit à la façon de faire passer l'absence de sa fille le mieux possible et décide finalement que de dire qu'elle est morte est la meilleure solution.

J'ai eu un peu de mal à vraiment me plonger dans ce livre. Le passage d'un protagoniste à l'autre sans arrêt et sans préambule est très difficile à suivre, surtout qu'on ne nous présente pas le personnage dont nous sommes en train de suivre les pensées. Le texte est formulé à la première personne et nous n'avons donc pas le prénom. Il faut souvent lire quelques lignes avant de comprendre qui "parle". Pour les dialogues, c'est souvent plus simple, car le contexte aide, mais j'ai aussi parfois hésité entre les différents interlocuteurs.

Contrairement à la plupart des romans, les personnages ne sont donc pas présentés de manière directe Là, ce sont les autres protagonistes qui nous tissent le portrait des membres de leur famille au fil de leurs pensées. Ce n'est donc pas évident non plus de s'attacher à eux ou même simplement d'imaginer la scène dans sa tête.

Ce point de vue presque exclusivement interne a quand-même le mérite de nous plonger au cœur de l'action, et c'est sans doute ce qui m'a le plus gênée dans ma lecture : le fait de me sentir peut-être trop concernée par les pensées de ces personnages, comme si je faisais moi aussi partie de la famille.

Enfin, j'ai eu l'impression que l'un des thèmes sous-jacents de ce livre était l'homophobie, car on nous parle régulièrement de faits divers où des homosexuels sont agressés ou tués, mais je n'ai pas tout à fait compris où l'auteur voulait en venir.

En résumé, je ne peux pas réellement dire avoir apprécié, ou plutôt avoir su apprécier cette lecture, malgré son originalité et son humour. Je trouve cela dommage car j'ai vraiment l'impression d'être passée à côté et cela me dérange.

 

Edit : J'avais oublié de préciser que la lecture de ce livre m'avait été permise grâce à un partenariat entre le forum Sanctuaire de la lecture et les éditions Aux Forges du Vulcain, qui ont accepté de m'en envoyer un exemplaire. Merci donc à tous les deux et désolée pour l'oubli.

Published by Voyages Ephémères - dans Amour - Drame
commenter cet article
1 août 2012 3 01 /08 /août /2012 21:45

http://book-lit.fr/wp-content/uploads/2010/07/fi%C3%A8vre-rouge-203x300.jpgLes chroniques de MacKayla Lane 2. - Fièvre rouge

Karen Marie Monning

J'ai lu 2010

441 pages

 

Quatrième de couverture :

Je suis une sidhe-seer, une humaine capable de voir les faës, ces effrayantes créatures d’un autre monde installées parmi nous depuis des millénaires et dissimulées sous des voiles d’illusion. Mon univers a commencé à se fendiller à la mort de ma soeur, et j’ai l’impression que, depuis, il n’en finit plus de s’effondrer. Je ne parle pas seulement de mon petit monde personnel : il s’agit aussi du vôtre.

Les murs entre humains et faës sont en train de s’écrouler. Et je suis la seule à pouvoir nous sauver.

 

Ma note : 8/10

 

Mon avis : C'est avec grand plaisir et une certaine impatience que j'ai retrouvé MacKayla Lane pour suivre ses aventures de sidhe-seer. J'ai encore beaucoup aimé me plonger dans cette "mythologie" plutôt celtique avec les sidhe-seer et les faës. Je trouve cela vraiment original et ça apporte un vrai plus à ce roman. Un petit truc que les autres n'ont pas. On en apprend d'ailleurs un peu plus sur ces créatures à chaque tome et c'est aussi ce qui donne l'intérêt du livre et qui serait sans doute moins le cas avec des créations plus connues comme les vampires ou les loups-garous.

Pour l'histoire de ce tome, j'ai par contre trouvé qu'on n'avançait pas énormément et qu'il ne se passait pas énormément de choses. Après les péripéties du premier tome, celui-ci semble davantage nous montrer la nouvelle vie de MacKayla, comment elle s'y habitue et y fait sa place. Ce serait malgré tout mauvaise langue de dire qu'il ne se passe rien du tout car ce n'est pas vrai. Nous rencontrons de nouveaux personnages forts intéressants et découvrons un peu mieux certains personnages déjà rencontrés dans le premier tome, notamment Barrons ce qui fut un grand plaisir. Il reste encore un très grand mystère autour de lui mais sa carapace se fissure encore un peu plus dans ce tome et quelques détails nous sont donnés au goutte à goutte sur sa personnalité et son passé. Je trouve cela très excitant comme façon de faire car cela permet au lecteur de réfléchir et d'imaginer ses propres scénarios. On mène notre petite enquête en relevant chaque indice.

Comme dans le premier tome, l'action se situe réellement à la fin du livre et je dois avouer ne pas l'avoir du tout vue venir. Même tout près de la révélation, j'étais encore sur une fausse piste. Donc même si ce tome manque un peu d'action, le peu qu'il y a vaut le coup.

En conclusion, après le coup de coeur que j'ai ressenti pour le tome 1, celui-ci m'a un peu déçue. Mais je crois que c'est moi qui en attendait vraiment trop. Le premier avait vraiment eu pour lui l'effet de surprise, ce qui ne peut pas être le cas à chaque fois. Cette saga a quand même énormément de qualités et j'ai passé un super moment de lecture. Je continue de suivre les aventures de MacKayla sans aucune hésitation et la conseille, même à ceux qui ne sont pas amateur de bit lit au départ.

Published by Voyages Ephémères - dans Urban fantasy
commenter cet article

Voyages Éphémères

Présentation

Dévoreuse de livres il y a quelques années, j'ai décidé de me replonger dans la lecture et de créer ce blog pour vous donner mon avis sur mes différentes découvertes et vous faire suivre mon quotidien de lectrice.

Je n'ai pas vraiment de genre de prédilection, même si j'ai découvert récemment les dystopies vers lesquelles je me tourne maintenant naturellement. Sinon, je lis aussi bien des romans d'amour, de science-fiction, policier, etc, que des biographies, des livres pratiques ou encore des mangas.

J'espère que vous passerez un bon moment sur ce blog et n'hésitez pas à me faire part de vos avis et commentaires.

 

Suivez-moi sur Hellocoton

Retrouvez Goblinlaya sur Hellocoton

Rechercher

Lecture en cours

 

http://www.livrenpoche.com/thumb/Bombes_sur_Shanghai/140/13626-0.jpg

Bombes sur Shanghaï de Vicki Baum

Mes blog partenaires

http://1.bp.blogspot.com/-VWhWbb_8X5Y/TfuOd0XL3qI/AAAAAAAAAFs/0gqGqGZOqds/s320/arwen-ban4.jpg

Les chroniques d'Arwen

Challenges

 

http://i41.servimg.com/u/f41/14/21/96/09/histo10.png 

 

Challenge historique

3/20

 

http://i41.servimg.com/u/f41/14/21/96/09/asiat10.png

 

Challenge asiatique

4/20

 

Cliquez sur les logos pour en savoir plus