Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
28 mars 2012 3 28 /03 /mars /2012 11:56

http://02.mgl.skyrock.net/art/GRA1.386302.447.2.jpgPromise

Ally Condie

Gallimard Jeunesse 2011

424 pages

 

Quatrième de couverture : dans la société, les officiels décident. Qui vous aimez. Où vous travaillez. Quand vous mourez.

 

Ma note : 4.5/5

 

Mon avis : Cassia a 17 ans et a hâte d'assister au banquet où lui sera donné le nom de son Promis. Tout se passe à merveille même si le Promis qui lui est assigné n'est pas exactement ce qu'elle imaginait. Cependant, une "erreur informatique" lors de la lecture de la carte électronique de ce dernier va créer en elle un doute et lui faire se poser des questions qu'elle n'aurait jamais dû se poser.
Je dois avouer que les dystopies pullulent en ce moment et Promise peut venir se classer dans ce genre. Même si les habitants de cette société paraissent heureux, cela ressemble quand même très fortement à une dictature. Même les activités de leurs "temps libres" sont très contrôlées. Ils reçoivent des plateaux repas nominatifs et n'ont absolument pas le droit de partager avec les autres, il y a évidemment un couvre-feu imposé, etc. Ce ne sont que des exemples mais je pense que vous imaginez  le genre de société que cela peut être.
Je disais donc que les dystopies sont monnaies courantes dans les librairies actuellement et j'ai beau adoré cela, elles finissent par un peu toutes se ressembler. En tout cas, le premier tome d'une série sert presque toujours à situer la société, ses règles, une héroïne ou un héros (le plus souvent cela semble être une fille) et ce qui va l'amener à se rebeller contre cette société.Ce roman ne fait pas exception à la règle. Malgré tout, il est passionnant et on se fait prendre au jeu comme un débutant.
J'ai beaucoup aimé le personnage de Cassia qui est une jeune fille assez banale finalement. Elle ne sort absolument pas du lot et sans cette erreur informatique, je ne sais pas si elle en serait venue un jour à remettre en cause la société dans laquelle elle vit. En un tome, c'est quand même difficile de parier là-dessus donc j'ai hâte de voir l'évolution de ce personnage à travers les prochains tomes.
Le trio amoureux donne un peu de consistance au roman et je suis contente qu'il y ait une vraie histoire d'amour et pas juste un jeu où les protagonistes se tournent autour sans rien s'avouer. Ma préférence va à Ky car je trouve qu'il est un peu le dindon de la farce dans cette affaire et qu'il ne mérite pas ça. Mais j'imagine Xander non dénué de charme et je comprends l'attirance de Cassia. Par contre, j'ai trouvé que sa relation avec Ky aurait pu être beaucoup plus détaillée et complexe. Elle ne semble pas avoir beaucoup de remords par rapport à son comportement envers lui, même si elle se souvient quand même de lui de temps en temps.
J'espère qu'on en saura un peu plus sur sa meilleure amie dans les prochains tomes car elle avait un rôle très secondaire dans cet opus et c'est dommage. A la limite, on se demanderait presque pourquoi l'auteur s'est donnée la peine de lui créer une meilleure amie pour qu'elle apparaisse si peu.
Il n'y a pas de temps mort dans ce livre. Même s'il ne se passe pas toujours énormément de choses, les relations des personnages évoluent doucement mais sûrement et il y a régulièrement un évènement qui vient mettre un peu de suspense. J'ai eu beaucoup de mal à le lâcher quand je commençais ma lecture. C'est d'ailleurs souvent le cas dans les livres pour adolescents ou jeunes adultes.
En résumé, même si ce livre n'est pas particulièrement original si on aime les dystopies, on passe un très bon moment de lecture et j'ai vraiment hâte de suivre la suite des aventures de ces personnages.

Repost 0
Published by Voyages Ephémères - dans Science-fiction
commenter cet article
26 février 2012 7 26 /02 /février /2012 20:37

http://2.bp.blogspot.com/-CZVnup6egH4/TtESLieDdCI/AAAAAAAAAJw/4XziKqKsVlk/s320/divergent.gifDivergent

Veronica Roth

Fernand Nathan 2011

444 pages

 

Résumé (Amazon) : Dans un monde post-apocalyptique, la société est divisée en 5 factions. A16 ans, Béatrice issue de la faction des Altruistes doit choisir sa nouvelle appartenance, pour la vie ! Cas rarissime, ses tests d'évaluation lui donnent le choix : elle est divergente... Elle doit cacher ce secret, susceptible de la mettre en danger de mort...

 

Ma note : 4/5 (oui je passe en notation sur 5 maintenant)

 

Mon avis : Avis aux amateurs de dystopie, je pense que vous ne devriez absolument pas passer à côté de ce roman. J'ai déjà hâte que le tome 2 sortent pour retrouver les personnages et voir ce qui va leur arriver.

Béatrice est donc née dans la faction des altruistes dans un monde divisé en 5 factions : les altruistes, les fraternels, les sincères, les audacieux et les érudits. Chaque adolescent, quand il atteint l'âge de 16 ans, passe un test qui lui dira la faction dont sa personnalité s'approche le plus, puis l'adolescent doit choisir de lui-même à quelle faction il veut appartenir pour le reste de sa vie. Lors du test de Béatrice, sa personnalité ne semble la prédestiner à aucune des factions en particulier, elle est "divergente". Seulement, elle n'a absolument pas le droit d'en parler et va donc devoir faire son choix sans aide puis passer l'initiation de la faction choisie, et sans possibilité de retour en arrière. Je ne vous dirai évidemment pas quelle faction elle choisit, je vous laisse le découvrir.

Les personnages sont très variés et très intéressants pour la plupart. J'ai beaucoup apprécié l'héroïne Béatrice qui n'est pas une héroïne parfaite et qui a aussi ses côtés sombres mais qui ne m'a jamais agacée. Ses actes, même s'ils ne sont pas tous parfaits, sont compréhensibles d'après le personnage et son vécu et c'est ce qui est important.

J'ai aussi beaucoup aimé Quatre, même si je le voyais venir de loin quand même. Son petit côté secret et sombre a beaucoup de charme.

Par contre, je n'ai pas du tout accroché à Christina, Al ou encore Will, les amis de Béatrice. Je ne les sens pas trop et je ne trouve pas que leur comportement prouve une grande amitié. Par contre, cette amitié semble sûrement plus réelle que d'autres amitiés parfaites qu'on trouve facilement dans les romans et où les amis sont toujours comme des frères. Là, on sent que c'est une amitié qui pourrait être brisée par les événèments. Nous verrons bien ce que les prochains tomes feront évoluer à ce niveau-là.

L'histoire en elle-même est plutôt originale même si j'ai davantage été intéressée par la découverte de ces factions et de leurs us et coutumes que par l'intrigue initiale du roman, la divergence de Béatrice. D'ailleurs, j'ai pu noter quelques naïvetés et contradictions dans l'histoire de ces fameuses factions mais passons, on se prend quand même au jeu. Il faut dire qu'on ne nous révèle pas tout de suite en quoi la divergence est un problème et cela ne reprend le dessus dans l'action qu'aux 2/3 du livre. D'ailleurs, ce n'est pas spécialement la partie que j'ai préféré même si je n'arrivais plus à décrocher. L'action s'accélère d'un coup et j'ai trouvé cela un peu trop brutal. Même si ce qui se passe est palpitant, cela m'a rappelé que c'est un livre jeunesse. Je n'ai pas trouvé cela assez subtil et d'un seul coup, tout se met en place sans qu'on y soit vraiment préparé. J'ai trouvé que le comportement de Quatre changeait un peu trop facilement, qu'il se livrait aussi trop vite et la façon dont les révélations étaient faites un peu trop surperficielle.

Malgré cela, comme je le disais, je n'arrivais plus à lâcher le livre et si on passe le côté un peu "jeunesse", ce roman reste une vraie petite perle pour les amateurs de dystopie ou simplement de science-fiction.

 

Bonne soirée et bonnes lectures à tous !

Repost 0
Published by Voyages Ephémères - dans Science-fiction
commenter cet article
3 janvier 2012 2 03 /01 /janvier /2012 19:35

http://3.bp.blogspot.com/-43ebSRhcu6A/TlTZX4usRHI/AAAAAAAAAGE/VtL7InIRIi8/s320/Ephe%25CC%2581me%25CC%2580re.png  Le Dernier Jardin - T.1 Ephémère

 Lauren Destefano

 Castelmore 2011

 350 pages

 

Résumé : L'humanité croyait son avenir assuré. La science avait créé des enfants parfaits, immunisés contre toutes les maladies. Mais qui pouvait imaginer le prix à payer ? Car désormais, personne ne survit au-delà de vingt-cinq ans. Le monde a changé. Pour les jeunes femmes, la liberté n'est plus qu'un souvenir. Au nom de la survie de l'espèce, elles sont kidnappées et contraintes à des mariages polygames. Rhine a seize ans. Quand elle se réveille dans une prison dorée, elle n'a qu'une idée en tête : fuir. Qu'importe l'amour que lui portent son mari et ses soeurs épouses. Quand on n'a que quelques années à vivre, la liberté n'a pas de prix.

 

 Mon avis : Pour commencer, j'ai tout de suite trouvé la couverture à mon goût. Je dois avouer que cela doit sans doute être aussi pour ça que je me suis un peu plus penchée sur l'histoire et vos avis qui m'ont convaincue de le lire. La seule chose qui m'a déplue dans cette couverture sont les deux gros cercles qui semblent être là pour nous montrer ce qu'il faut voir sur ces couverture. "Ouah regarde elle a une alliance !" "Ouah regarde, elle se sent comme un oiseau en cage !" C'est idiot mais cela m'a agacée qu'on ressente le besoin de me mettre le nez sur les indices et les symboles disséminés sur la couverture, j'aurais sûrement pu les voir toute seule. Enfin bref, cela n'a absolument rien à voir avec le livre.

Dans ce récit, nous rencontrons donc 3 jeunes femmes qui se retrouvent mariées de force à un jeune homme afin d'engendrer une filiation. Enfin, c'est ce qui semble être en tout cas car l'héroïne, Rhine, l'une des trois épouses, finit par croire qu'elles avaient toutes les 3 un rôle bien différent à jouer dès le départ. Je n'en dirai pas plus. Les trois femmes sont donc Rhine 16 ans, Cecily 13 ou 14 an,s la plus jeune et la plus naïve, et Jenna une belle brune de 19 ans. Ce que j'ai oublié de dire c'est qu'après des expériences scientifiques visant à créer un ADN humain parfait, les femmes meurent à 20 ans d'un virus inconnu et les hommes à 25 ans, du même genre de virus.

Le scénario de départ m'a donc déjà beaucoup plu. Je l'ai trouvé original et surtout dérangeant. C'est assez ignoble de se dire qu'on va mourir aussi jeune. J'avais vraiment envie d'en savoir plus.
Le style de l'auteur est très ciblé jeunesse. Les phrases coulent toutes seules, on ne bute pas sur les mots, sur des phrases trop longues, etc. L'écriture est là pour nous faire découvrir l'histoire, pas pour être admirée en elle-même. Personnellement, c'est ce que je préfère (bon après, cela dépend de l'histoire et de l'auteur). Là, c'est l'histoire qui m'intéressait donc je pouvais lire en oubliant l'auteur et en oubliant le livre. D'ailleurs, je n'ai pas lu la VO mais le travail du traducteur est aussi à louer pour cela.
L'héroïne est parfois un peu agaçante. Je dois avouer ne pas être plus fan que cela de Rhine mais elle reste quand même sympathique à suivre. Au début, je trouvais ses réflexions un peu enfantines, un peu trop faciles. Et puis, elle prend de l'ampleur au fil du livre. Elle finit par devenir même plus complexe que je ne pouvais le prévoir et j'ai vraiment hâte de lire son évolution au fil des tomes.
Vivement que la suite sorte car cette histoire est réellement prenante. Je ne la trouve pas aussi noire et sombre que je le pensais. Les personnages apportent beaucoup de vie et plus de légèreté qu'on ne pourrait le croire. Malgré tout, l'épée de Damoclès qui flottent au-dessus d'eux ne se fait jamais oublier et c'est aussi ce qui rend les personnages si attachants.
Enfin, l'action n'est pas vraiment présente dans le livre et ce tome sert sûrement à poser les personnages et le contexte afin de mieux suivre leurs futures aventures. Je ne m'attendais pas vraiment à la fin de ce tome et j'en reste un peu bouche bée. Je ne sais pas comment je vais pouvoir attendre la sortie du prochain. Vraiment, je conseille ce livre. Petit bémol, je trouve que l'histoire s'adresse quand même sans doute un peu plus à un lectorat féminin, même si je pense que les garçons ne devraient pas s'empêcher de le lire s'il les intéresse, bien au contraire.

Repost 0
Published by Voyages Ephémères - dans Science-fiction
commenter cet article

Voyages Éphémères

Présentation

Dévoreuse de livres il y a quelques années, j'ai décidé de me replonger dans la lecture et de créer ce blog pour vous donner mon avis sur mes différentes découvertes et vous faire suivre mon quotidien de lectrice.

Je n'ai pas vraiment de genre de prédilection, même si j'ai découvert récemment les dystopies vers lesquelles je me tourne maintenant naturellement. Sinon, je lis aussi bien des romans d'amour, de science-fiction, policier, etc, que des biographies, des livres pratiques ou encore des mangas.

J'espère que vous passerez un bon moment sur ce blog et n'hésitez pas à me faire part de vos avis et commentaires.

 

Suivez-moi sur Hellocoton

Retrouvez Goblinlaya sur Hellocoton

Rechercher

Lecture en cours

 

http://www.livrenpoche.com/thumb/Bombes_sur_Shanghai/140/13626-0.jpg

Bombes sur Shanghaï de Vicki Baum

Mes blog partenaires

http://1.bp.blogspot.com/-VWhWbb_8X5Y/TfuOd0XL3qI/AAAAAAAAAFs/0gqGqGZOqds/s320/arwen-ban4.jpg

Les chroniques d'Arwen

Challenges

 

http://i41.servimg.com/u/f41/14/21/96/09/histo10.png 

 

Challenge historique

3/20

 

http://i41.servimg.com/u/f41/14/21/96/09/asiat10.png

 

Challenge asiatique

4/20

 

Cliquez sur les logos pour en savoir plus